50ans de l’EPAD à la défense

En octobre dernier l’esplanade de la Défense célébrait ses 50 ans. Une nouvelle occasion pour moi de mettre mon nez dehors pour aller faire quelques clichés. La première expérience aux pieds de la Tour Eiffel m’ayant appris beaucoup, ce deuxième essai ne pouvait que bien se passer. Cette sortie était par ailleurs encadrée par le forum Pixeliste où je participe régulièrement. Cet évènement m’a également permis de faire connaissance avec quelques uns des forumeurs habitués.


Afin de préparer au mieux cette soirée, j’ai ressorti mes clichés du feu d’artifice du 14 juillet pour en extraire le meilleur. Au programme: petite relecture des EXIF pour me remettre en tête les réglages « types » et éviter de perdre trop de temps le jour J. Il n’y a pas de recette miracle. Selon moi, il est impossible de réutiliser deux fois le même réglage pour deux photos. Inutile donc d’apprendre par cœur chaque donnée EXIF mais celles-ci me donnent une voie à suivre. J’y retrouve par exemple qu’il est inutile que je m’acharne dans les modes de priorité ouverture (A) ou programme (P) car je n’ai pas obtenu un seul résultat convainquant avec eux. Par contre le mode priorité vitesse (S) m’a relativement bien satisfait et le mode manuel (M) une fois bien calibré m’a donné d’excellents résultats.

L’esplanade de la Défense est vaste et l’évènement a fait venir énormément de monde et de photographes. Même en arrivant quelques heures avant le feu, j’ai eu beaucoup de mal à poser mon trépied derrière la fontaine que j’avais repéré quelques jours plus tôt. J’y ai vu l’occasion d’avoir de beaux reflets dans l’eau. Il faut croire que je n’étais pas le seul …

A cause de cette foule que je n’attendais pas, je n’ai pas pu me déplacer pendant le feu. Trop content de pouvoir enfin profiter de mon trépied et d’un bon emplacement, je suis resté pendant tout le feu au même endroit. Cela se ressent sur les photos dont le cadrage ne varie presque pas. Au moins, les photos sont nettes. Pas comme au 14 juillet où ma barrière de sécurité ne m’avait pas autant aidé que prévu…

En matériel je suis parti à cet évènement suréquipé. D300 et 17-55 d’un côté, D80 et fisheye 10,5mm de l’autre. J’ai laissé le D300 fixé sur le trépied en permanence. Pensant pouvoir me déplacer un peu avec le D80, je l’ai finalement laissé entre les mains d’un ami qui s’est bien amusé lui aussi à parcourir la foule pour obtenir d’autres angles de prises de vues.  Merci Alex ;-)

Débriefing de mes clichés favoris:

Mes meilleurs résultats ont été obtenus avec des réglages (en moyenne) de:

  • Trépied ! indispensable pour les vitesses très lentes de prises de vues
  • ISO 250 à 400, pas la peine de monter plus haut sous peine de brûler la photo avec l’artifice
  • Temps de pose de 3 à 10 secondes selon le type de feu
  • Priorité vitesse (S) ou manuel (M)
  • Ouverture de f/8 à f/16 selon la luminosité du feu

On peut constater que ces réglages sont très différents de ceux que j’ai proposé dans l’article sur le 14 juillet. Cela s’explique uniquement par l’utilisation du trépied dans un cas et pas dans l’autre.

Il est maintenant temps de partager avec vous le fruit de cette sortie.

Bon zieutage …

Et en bonus, un magnifique flou de D300 :D

5 Responses to “50ans de l’EPAD à la défense”

  1. Francois dit :

    Les photos de feux d’artifice c’est beau et c’est difficile à réussir. Bravo Anthony, tes clichés sont très réussis.

    Ceci dit, je trouve que contrairement à ton habitude, tu n’as pas trop varié les effets, cette fois-ci… mais c’est un détail, hein ;)

    F

  2. Alex dit :

    Que du bonheur ! J’adore les feux d’artifice et les résultats de celui-ci étaient convainquants !
    Il est vrai que le duo fixe + mobile était pas mal : mais pour le prochain je retiens d’avoir un monopod pour l’appareil mobile. Ca permet de se balader et de garantir une certaine stabilité pour des prises à la 1/2 seconde.

    D’ailleurs, aucune photo « mobile » pour compléter cette série ?

  3. Anthony B. dit :

    Juste remarque François. J’ai utilisé moins d’effets dans cette série, car la difficulté de prise de vue était déjà telle, je me suis contenté d’en ressortir le meilleur. Je garde l’idée pour un prochain article si je veux me tenter au montage sur feu d’artifice.

    Alex, merci d’avoir été le duo mobile de cette soirée. Je n’ai pas mis de clichés « mobiles » car hormis le boitier, ces photos sont de toi. Et les photos que j’ai pris au début ne m’ont pas vraiment convaincu.

  4. Alex dit :

    Presque vrai… Mais c’est ton fisheye que je t’avais piqué ;o)
    Et à défaut d’avoir publié un article sur le sujet, si tu veux mettre quelques unes de mes photos, no problem ! C’était un travaille d’équipe lol

    Quel sera le prochain sujet ? Beijaflore ?

  5. lendicle dit :

    すべての
    http://lendicoplus.com sweatinghawk.com c4405.com digicha.com mbknz.com immersivesocial.com
    投稿者

Leave a Reply